AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hier encire n'existait pas (James/Lily; OS)

Aller en bas 
AuteurMessage
Ginny Weasley
Préfet
Préfet
avatar

Nombre de messages : 822
Age : 28
Localisation : Poudlard
Date d'inscription : 09/07/2008

Carte didentité
Age du personnage: 16
Année du personnage: Sixième année

MessageSujet: Hier encire n'existait pas (James/Lily; OS)   Ven 5 Sep - 13:29

Hors-sujet: un vieil OS sans prétention. Je n'y ai pas retouché alors je plaide coupable pour fautes et autres choses bizarre red



Mon regard se perd à l’horizon. Je vois sans le voir vraiment le reflet de la lune sur la neige qui tombe depuis une semaine, recouvrant le parc et la forêt d’un linceul blanc immaculé. Le paysage est féérique…

Je suis seule dans la salle commune et je m’interroge… La lune est pleine ce soir et je ne pourrais pas dormir avant qu’ils ne soient de retour…

Je sens mes lèvres se tendre en un léger sourire spontané … C’est vrai que mon attitude est assez paradoxale mais je m’en fous…

Personne n’est à ma place donc personne ne peut savoir mes raisons … mes vrais raisons …

Je ne suis pas un ange … je ne suis pas une sainte … Cet été j’ai fait une bêtise et heureusement que James était là …

J’avoue, j’ai été très inconsciente sur ce coup là … J’étais très en colère contre ma sœur après une énième dispute et je suis donc sorite en furie de la maison… Rue après rue je m’étais définitivement perdue… J’avais essayé de garder mon calme mais l’arrivée d’un homme encapuchonnée m’avait fait perdre tout contrôle de moi-même et je suis partie en courant dans une rue latérale, j’ai tourné dans plain de rue puis j’en ai pris une dernière avant de me rendre compte qu’il s’agissait d’une impasse.

Sas réfléchir j’ai franchi la barrière de bois et j’ai couru à travers le jardin jusqu’à arriver à une grande porte de bois d’où j’ai actionné un heurtoir…

Les secondes défilaient interminables, et moi attentive au moindre bruit suspect.

Enfin j’entendis le déclic et la porte s’ouvrit … J’ai dû alors ressembler à un merlan frit car je venais d’arriver chez James Potter … Remarque lui aussi avait les yeux ronds de me voir débarquer chez lui à sept heures du soir complètement essoufflée …

« Qu’est-ce que tu fais là Li ... Evans ? »

Je levais un sourcil surpris puis répondit rapidement :

« Désolé de te déranger mais je ne savais pas que tu habitais là. Je suis venue parce qu’un Mangemort me poursuivait…

- Quoi ?!? Mais ne reste pas dehors ! me dit-il en me tirant d’un geste vif à l’intérieur. »

Je pénétrai alors dans un hall magnifique tout en bois lambrissé. Je me tournai alors vers mon hôte et vit qu’il semblait vraiment angoissé.

« Il t’a suivi ?

-Je ne pense pas, j’ai couru et j’ai changé tout le temps de direction…

-C’est bien ! Mais comment se fait-il que tu ne sois pas chez toi à cette heure ?

-Je me suis encore disputée avec ma sœur et donc je suis partie pour ne pas perdre le contrôle.

-Toi, perdre le contrôle ?!

-Je serais capable de la gonfler comme un ballon tellement elle est insupportable tu ne la connais pas, fis-je avec un sourire, ce qui ne passa pas inaperçu…

-C’est la première fois que tu me souris … seriez-vous malade Lily Evans ? me demanda-t-il avec un grand sourire »

Mon visage se figea avant de se détendre :

« Tu viens en quelque sorte de me sauver la vie … Et pour moi cette action à de l’importance donc désolé si cela t’embête, répondis-je avec un sourire ironique.

-Comme si je pouvais refuser une amitié … »

Donc voilà comment je suis devenue amie avec James et donc par la même occasion avec tous les Maraudeurs…

Et je ne me serais jamais attendue à tout çà en étant amie avec James Potter ….

Y’a quelque chose dans son regard
D’un peu fragile et de léger comme un espoir
Toi mon ami aux yeux de soie
Tu as sourit
Mais hier encore je ne le savais pas









Je suis dans la forêt et me dirige vers la tour … Cette nuit a encore été épuisante … Sirius et Peter ont déjà raccompagné Remus et doivent être en direction de la salle commune…

Et moi je profite de la nuit étoilée pour réfléchir … encore une fois …

Je lève la tête et aperçoit sa silhouette fine tout en haut de la tour… Je ne la reconnais que grâce à sa chevelure rousse qui ressort grâce au feu brulant dans l’âtre de notre cheminée …

Jamais je n’aurais cru devenir ne serait-ce que son ami mais je le suis … Et depuis la rentrée, comme à chaque pleine Lune, elle attend que nous rentrions … Elle veille sur nous …

La flamme qui brûle en moi depuis toutes ces années ne s’est jamais éteinte et elle est encore plus vive à présent. Mais, un peu paradoxalement, je n’ose espérer car je ne veux pas briser son amitié envers moi… C’est trop précieux à mes yeux …

Elle me regarde. Je le sens bien
Comme un oiseau sur moi elle a posé sa main
Je n’ose y croire
Pourtant j’y crois
Jamais encore elle n’avait eu ce regard là


Alors lentement je remonte vers notre salle commune, un sourire béat aux lèvres …








Sirius et Peter remontent enfin … Ils me racontent tout mais James n’est pas encore rentré … Il a cette manie de se promener tout seul dans le parc maintenant …

Je remercie les deux Maraudeurs et fait mine de monter me coucher en même temps qu’eux mais je redescends discrètement pour l’attendre … Je veux savoir s’il va bien …

Non, je ne suis pas amoureuse juste une amie inquiète … oui c’est çà … une amie inquiète …



Après encore cinq minutes le voilà qui remonte … Je suis assise sur le canapé en face du feu …

« Te voilà enfin …

-J’ai encore le droit de me promener, fit-il en s’asseyant à mes côtés. J’aime bien la nuit étoilée en hiver …

-J’avais cru remarquer, répondis-je dans un sourire. »

Je touchais son bras : il était glacé.

« Tu es incorrigible, fis-je en passant une couverture autour de ses épaules.

-Et toi aussi tu es incorrigible, je ne suis plus un enfant, je sais m’occuper de moi !! …

-Si tu es un enfant, un enfant têtu et borné pour sortir sous fore humaine en plein hiver juste avec une robe de sorcier et une chemise, fis-je en frottant ses bras pour le réchauffer. »

Je frissonne à son contact mais je ne montre rien … Son parfum m’enivre et je ne me reconnais plus … Je ne suis plus moi-même…

C’est le plus fou des romans
Et toute cette histoire m’enchante
C’est vrai
Il n’a rien d’un prince charmant
Mais en marge du temps mon cœur s’éveille en secret


Non il n’a rien d’un mec parfait mais ce sont ses défauts qui le rendant si … si James.

Je comprends enfin qui je suis … Enfin ce n’est pas si facile que çà …

Et là je suis si proche de lui …






Elle essaye de me réchauffer et y parvient sans problème tant je sens tout mon corps s’embraser lorsqu’elle est si près de moi …

Je dois me contrôler, je ne veux pas perdre son amitié …

Mais je suis un garçon … Et un garçon amoureux qui plus est …



Je sens que ses mains quittent mes bras et je baisse la tête vers son visage …

Mes yeux se noient dans cet infini émeraude …

Elle se mordille nerveusement la lèvre … Qu’elle est belle ainsi …






Il a baissé la tête … Oh non ne me regarde pas comme çà …

Je sens mon estomac se contracter … Je ne peux plus me détacher de ses deux prunelles noires si profondes …

Je sens sa main caresser doucement la mienne … comme s’il me demandait un accord tacite …

Sans réfléchir je serre sa main dans la mienne …








Je sens sa main presser la mienne …

Je sens son parfum léger et enivrant…

Je baisse lentement ma tête vers son visage … Mon autre main touche sa joue, sa peau si douce, si laiteuse …

Je peux voir chaque reflet des flammes dansantes dans ses yeux …






Il se rapproche doucement et mon cœur part dans une danse effrénée …

Moi aussi j’avance mon visage vers le sien … Je frissonne au contact de sa main douce et tendre sur mon visage …

Alors doucement je frôle ses lèvres …






Je sens à peine le goût de ses douces lèvres …

Je ne peux plus me retenir et franchit la faible distance qui sépare nos deux visages …

Ses lèvres aux goûts suaves et fruitées m’emplissent de bonheur …

Doucement le baiser se fait plus passionné que timide, plus amoureux que banal …






En mon cœur c’est une explosion de sentiments …

Je sais que j’ai toujours eu tord mais c’est tout nouveau …

Je n’ai plus de souffle et lui n’ont plus alors nous rompons le contact.

Je me blottis dans ses bras … spontanément …




« Je t’aime Lily jolie …

-Je t’aime James »

C’est le début d’une histoire …

Enfin le début de notre histoire …

Y’a quelque chose qu’hier encore n’existait pas

_________________
Ginette, concilante mais insatisfaite, chante toujours avec sa tronçonneuse et sa Lulu :D




Paul Verlaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Lovegood
Préfet
Préfet
avatar

Nombre de messages : 775
Age : 24
Localisation : Ailleurs certainement
Date d'inscription : 11/07/2008

Carte didentité
Age du personnage: 16 ans
Année du personnage: Sixième année

MessageSujet: Re: Hier encire n'existait pas (James/Lily; OS)   Ven 5 Sep - 20:02

J'adore bravo C'st vrai qu'il y a quelques fautes, certains mots pas très bien choisis mais ça n'a rien de gênant.

J'aime toujours autant la façon dont tu glisse des chansons ou d'autres textes dans tes écrits. Et dans ce OS j'aime le changement de point de vue, l'action ésur le vif" ...

Bref j'adore dance

_________________
Lulu, admin perfide & insatisfaite, fière chanteuse à la tronçonneuse



Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.

Samuel Beckett
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hier encire n'existait pas (James/Lily; OS)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lieux sombres de Godric's Hollow
» Sun's always shining and she needs love.
» L'alcool nous fait parfois dire des bêtises, mais des bêtises en vers [PV James]
» Lily Potter • Chaque jour est une nouvelle aventure.
» (terminé) | Remettre les pendules à l'heure du Préfet En Chef... Lily & James

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tempus Tenebris :: Hors RPG :: Harry Potter dans tous ses états... :: Vos écrits-
Sauter vers: