AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans l'Allée des Embrumes, le Mage Noir discute [PV : Avril]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dans l'Allée des Embrumes, le Mage Noir discute [PV : Avril]   Ven 22 Aoû - 11:53

  • Lord Voldemort foulait à grand pas le sol dallé du Chemin de Traverse. Grâce à un simple sortilège, il avait habilement modifié son apparence et l'Occlumencie empêchait toute intrusion même si il doutait que l'avenue bondée contenait de puissants Legilimens. A sa connaissance, en Angleterre, seuls une petite dizaine de sorciers connaissait l'art de la Legilimencie assez parfaitement pour pouvoir entrer dans l'esprit du Mage Noir quand il ne pratiquait pas de riposte. Son nez était allongé et ses yeux avaient moins de traits perfides. Ses traits avaient changés et ils étaient plus flous. Il avait les rides du rire. Ses oreilles étaient légèrement décollées et son front possédait des rides, comme toute personne ayant la quarantaine. Il avait des cheveux bruns foncés qui lui descendaient jusqu'au épaules. Il était bien plus musclé qu'avec son apparence de Mage Noir mais cela le dérangeait de devoir modifier son apparence pour ne pas rentrer l'Etat dans une crise.

  • Il passait devant de nombreux magasins et il se souvent de quarante ans en arrière comme il avait onze ans, de faire ses achats pour sa première année à Poudlard. Il était surexcité mais aussi très heureux avec une pointe de déception : le vol et le crime était prohibé dans l'écolle de sorcellerie où il avait. Il en avait assez de voir toutes ces personnes riant avec leurs misérables enfants. Il se dirigea vers l'Allée des Embrumes où il avait travaillé maintes années. Quand il passa devant la boutique de Barjow et Beûrk, de nombreux souvenirs lui revinrent, par éclair. Le jour de son embauche, l'argent gagné, les deux médaillons qu'une femme lui avaient montré puis un elfe mort puis son oncle mort... Mais il n'avait aucuns remords.

  • Tous ces crimes impitoyablement commis lui rappellèrent les Hocruxes donc sa quête de pouvoir. Il le voulait ce pouvoir. Maintenant qu'il était immortel, il voulait savoir ce qu'il y avait derrière les choses, ce qu'il faisait qu'elles existât, comment elles devinrent telles qu'elles. Il voulait connaître tous les sorts qui soit, qu'ils fussent de Magie Noire, ou de Magie Blanche. Que ce soit de la Magie antique ou de la moderne Magie. Il n'y avait qu'une seule chose qu'il ne voulait pas connaître, l'Amitié et pas extension, l'Amour. Car ce dernier sentiment est en tout point semblable à l'Amitié à la différence que vient s'ajouter le désir. Or, Voldemort, à part le désir de tout savoir ne comprenait pas ce que c'était.

  • Il entra enfin dans une impasse où il pouvait librement faire cours à ses émotions. Il passa négligemment sa baguette devant son visage et il redevint l'homme recherché depuis des décennies par tous les Aurors d'Angleterre. A ce moment, une personne entra dans le cul de sac sombre. Il avait la peau mate et c'était un homme. Grand, brun... Bref, ce que l'on pouvait qualifier de Bo-goss... Il commença à hurler de peur et Voldemort comprit que tout le monde allait ameuter et qu'il ne pourrait pas se reposer tranquillement. Suite à un Silencio rapidement exécute, un éclair de lumière le frappa entre les yeux. Il tomba comme une masse, raide mort sur la dalle. L'Avada Kedavra avait fait son effet de manière nette et claire. Encore un idiot, pensa Voldemort, quelqu'un qui croyait pouvoir voire le Mage Noir sans en subit les conséquences.

  • Naginny était là sur lui, lové autour de son cou et descendant jusqu'à son bras droit où léchait la main du Mage Noir. Sa peau douce et verte était toujours un plaisir à voir pour le Lord. Les écailles démangeaient la nuque du Seigneur et il s'en délectait. Ses yeux cruels, son regard perfide, son muscle contracté, ses crocs acérés, son venin empoisonné faisait de Naginny le serpent de Voldemort...

  • Tout à coup une personne arriva. Elle ne cria pas donc Voldemort ne l'assassina pas comme l'autre idiot. Ses longs cheveux blonds volaient au gré du vent. Elle possédait une T-Shirt moulant blanc platine, et un jean très seyant. Elle était très mignonne mais le Seigneur s'en moquait, il croyait la reconnaitre et lui demanda alors

  • "-Qui es-tu ? Je crois te connaître."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'Allée des Embrumes, le Mage Noir discute [PV : Avril]   Ven 22 Aoû - 12:20

Avril avait été obligé d'aller chez Barjow et Beurk pour faire un achat pour son père, pff, elle sui était heureuse de le savoir en missions pour Lord Voldemort, et oui, la Serpentard était bien audacieuse de l'apeller par son nom, car elle en avait pas peur, la seule personne qu'elle à peur est tout simplement son père car il la bat tout le temps et lui lance souvent le sortilège Doloris et Impérum quand elle lui réponds.
Donc, après être arrivé sur le Chemin de Traverse, elle se dirigea vers l'allée des embrumes, avant dit entrer elle passa devant le marcahnd de glace qui lui rapella beaucoup de souvenir avec Drago et Pansy, leur fous rire, leur balgues, c'était grâce à se souvenir qu'elle arrivait à faire un superbe patronus, car c'était son seule souvenir heureux.
Quand elle entra dans la boutique, avant que le vendeur lui dise quoi que se soit, elle lui dit sur un ton froid et pleine de haine:


- Donnez moi ce que mon père à commendé, tout de suite!!

Quelques secondes après, la jeune fille sortie ave pleins de tête de mort miniature ensorcelé.
la Serpy ne voulait pas tout de suite rentrer chez elle, alors cette dernière décida de faire un petit tour, elle n'avait pas peur des sorcier et sorcière louche qui si trouvait. En se promenant la blondinette se mit à jouer avec sa mèche rose, le signe qu'elle était de très mauvaise humeur.
Puis quelques minutes après ele vit un éclair vert pas très loin d'elle, serrent sa baguette dans sa main, elle voulut regarder qui avait tuer et qui avait été tuer pour se moquer de lui. Puis sûr, la jeune fille connaissait tout les sortilège impardonnable, et se moquer bien d'être renvoyer de Poudlard.
Après avoir enfin trouver l'endroit où c'était passé le meurtre, elle vit un homme au visage blanchâtre, des yeux et un nez de serpent, c'était Lord Voldemort avec Nagini qui se trouvait sur son cou.
Avril le regarda sans peur, sans montrer un seul signe d'étonnement car elle l'avait déjà vut à une réunion chez les Malefoy, qu'elle espionne de temps en temps.
Le Seigneur des Ténébres la vit et, lui demanda qui ele était et lui dit qu'elle la connaissais. L'adolescente sapprocha toujours sans avoir peur, et répondit:


- Bien sûr que vous me connaissez, Avril Wichnestre, fille de Mr. Wichnestre un de vos mangemort, elle regarda par terre, le cadavre de l'homme et releva la tête en regardant les yeux rouge de Lord, il vous avait reconnu, je suppose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'Allée des Embrumes, le Mage Noir discute [PV : Avril]   Ven 22 Aoû - 12:51

  • Après s'être promené un peu dans le Chemin de Traverse, sous une apparence qui lui déplaisait fortement, le Mage Noir s'était dirigé promptement vers l'Allée des Embrumes. L'allée des Mages Noirs inspirait de la crainte chez tous les parents responsables mais certains n'hésitaient pas à envoyer leurs enfants pour faire des achats légèrement louches juste parce qu'ils avaient une flemme incroyable. Lord Voldemort se moquait des deux cas. Car dans ces deux propositions, les adultes avaient des enfants. Il était passé devant Barjow et Beûrk. D'ailleurs dans le magasin, de nombreux clients achetaient et vendaient leurs commandes pour des expériences maléfique. Ensuite il était entré dans une impasse et avait tué une personne qui l'avaient regardé et qui avaient quasiment ameuté toute l'Allée machiavélique. Or, ce jour-ci, le puissant Mage Noir voulait passer inaperçu.

  • Quelques instants après le meurtre, une jeune demoiselle apparut devant Voldemort. Elle avait des cheveux blonds, une mèche rose fluorescente, qui lui allait à ravir. Son visage était finement mais grandement maquillé, particulièrement. Grâce à un rouge à lèvres, elle avait des lèvres fines et roses. Ses paupières étaient pâles et elle était blanche comme un linge. Elancée, elle vint ver Voldemort et lui annonça, d'une voix froide et sans peur. Elle regardait dans les yeux Voldemort ce qui lui rendait à ce dernier une tâche encore plus aisée pour pénétrer en son esprit.

  • "-- Bien sûr que vous me connaissez, Avril Wichnestre, fille de Mr. Wichnestre un de vos mangemort, il vous avait reconnu, je suppose."

  • Wichnestre... Oui c'était bien un Mangemort mais il était pitoyable et misérable. En tout cas, en comparaison à sa fille qui avait l'air de posséder un immense potentiel. Il se souvenait avoir donner de nombreux ordre à Wichnestre père, qui n'était pas toujours très corrects et qui étaient pour la plupart horribles et cruels, car ils jouaient sur l'amour et la dignité de la personne. Mais le Mangemort avait toujours obéi comme un idiot de mouton qui ne se rebellent pas. Voldemort s'était rebellé et c'était bien la seule personne en ce monde. Ses Mangemorts se rebellaient mais pas de la même manière que leurs Maitre. Les Mangemorts étaient dans l'ombre du Mage Noir. Ils ne prenaient aucunes décisions. En même temps, Voldemort ne leur laissait pas le choix. Avril Wichnestre serait une véritable Mangemort, avec un réel potentiel... Elle n'avait pas peur en Voldemort mais allait bientôt apprendre à avoir peur, sans pour autant, supplier !

  • D'une voix encore plus glaciale et aigüe que celle de la demoiselle il répondit, colérique.

  • "-Hunhun... Avril Wichnestre... Je me souviens de ton misérable père que l'on peut qualifier de Mangemort. Avril, pourquoi lui obéis tu au pied de la lettre... Il n'a aucun droit de t'emmener dans un endroit tel que l'Allée des Embrumes... Même si tu as la majorité donc le droit d'utiliser des sorts... Et apprends à dire Maître ou Monsieur quand tu t'adresses à moi ou je saurais te délier la langue..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'Allée des Embrumes, le Mage Noir discute [PV : Avril]   Ven 22 Aoû - 13:18

Avril écouta attentivement Lord Voldemort sans l'interrompre, car après avoir espionner les conversations de son père avec d'autres mangemort, elle avait appris à ne jamais interrompre le Seigneur des Ténébres et que ce dernier avait le pouvoir d'entrer dans l'esprit des gens, et comme elle savait qu'il ne manquerait pas l'occasion de rentrer dans le sien à elle, mais elle n'avait pas peur, il fairait seulement à qu'elle point elle détesté son père, son envie de le tuer pour venger la mort de sa mère, les jours où son paternel la battait, quand il lui lançait le sortilège Doloris, dont maintenant elle ne ressentait plus rine car elle avait appris toute seule à résister à ce sort, mais elle faisais semblant d'avoir mal. Que pouvez t-il voir d'autres?? Son amitié pour Drago et Pansy, et peut être son admiration pour Bellatrix Lestrange, car cette dernière était très doué, elle l'enviais énormememnt. Mais la seule chose qu'il ne pourrait pas voir dans l'esprit de la jeune fille était l'amour, car se sentiment était inconnu pour la Serpentard, elle n'en avait jamais reçu, et jamais ressenti.
Quand Lord voldemort alla dans son esprit elle ne tomba pas par terre, mais s'appuya seulement sur le mur, c ar elle avait vut et ressenti pire que cela.
Quand Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-le-Nom lui dit que son père était pitoyable, elle voulu rigoler, maais ne le fit pas, car c'était vrai, son père était nul, il obéisser comme un chien, il ne décider rien de lui mêmede peur de se faire punir, c'était n'importe quoi, il ne savait pas réfléchr sz lui même, même elle qui était en septième année, était beaucoup plus puissante que lui, et elle savait réfléchir et faire les choses sans qu'on lui dise de le faire, elle n'obéissait à rien, mais en ce moment elle avait établit un plan pour nuir son père le jour même de son anniversaire.


- Vous pouvez seulement entrer encore une fois dans mon esprit pour savoir pourquoi je lui obéis, c'est pour lui faire un petite fête à son anniversaire.
Vous avez bien raison, il est pitoyable et j'ai honte d'être sa fille, se qui était sincère bien sûr car Avril ne mentait jamais, j'aurai telement aimé être la fille de Bellatrix, par exemple, elle au moins est digne de porter le signe des mangemorts!!
Si cela ne vous dérange pas, pourquoi devrais-je vous apellez maître vut que je ne suis pas une mangemort, et pourquoi ne voulez vous pas que les gens vous apelle par le nom de Lord Voldemort??

Et, j'ai une autre question: Pourquoi l'année dernière avez vous choisi de confier la mission de tuer Dumbeldor à Drago?? Saviez-vous qu'il ne le ferez pas??
Car moi je l'aurai fait avec plaisir!!! C'est vrai Avril, était un peu en colère contre le mage noir de ne pas lui avoir confier cette missions très facile pour elle.

Oui, elle était avide de savoir pleins de choses, surtout dans la magie noir, mais elle n'avait pas peur du Seigneur des Ténébres, e malgré son arrogance, elle s'avance d'un autre pats assuré vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'Allée des Embrumes, le Mage Noir discute [PV : Avril]   Ven 22 Aoû - 17:55

  • "-Hunhun... Avril Wichnestre... Je me souviens de ton misérable père que l'on peut qualifier de Mangemort. Avril, pourquoi lui obéis tu au pied de la lettre... Il n'a aucun droit de t'emmener dans un endroit tel que l'Allée des Embrumes... Même si tu as la majorité donc le droit d'utiliser des sorts... Et apprends à dire Maître ou Monsieur quand tu t'adresses à moi ou je saurais te délier la langue..."

  • Ces mots avaient été prononcés par Lord Voldemort. Il parlait avec Avril Wichnestre, la fille de l'un de ses pires Mangemorts. Pire dans le sens où il obéissait tout bêtement aux ordres crûs que lui donnait le Mage Noir. Contrairement à son père la demoiselle au Sang Pur avait un air arrogant comme si elle se moquait de tout. Comme toute adolescent, c'était un style qu'elle se donnait, car Voldemort avait compris en ses pensées qu'elle ne se moquait pas quand son père la battait ou quand il la soumettait au sortilège de Doloris. Ou encore quand il la contraignait à l'Imperium. Mais ce n'était pas un père. Même si le Mage ne s'y connaissait point, il savait qu'un véritable père chérissait sa fille, même si cela le faisait vomir. Ce père n'était qu'un homme idiot à la quête de pouvoir. Mais là est tout le problème, c'était qu'il était un idiot ! Or un idiot puissant fait des dégâts et il réussit à faire des horreurs que seul Voldemort pouvait assimiler sans grimacer. Pour répondre, elle était glaciale. Voldemort la regarda, sourcil haussé, étonné par son impétueux courage.

  • "- Vous pouvez seulement entrer encore une fois dans mon esprit pour savoir pourquoi je lui obéis, c'est pour lui faire un petite fête à son anniversaire.
    Vous avez bien raison, il est pitoyable et j'ai honte d'être sa fille, j'aurai telement aimé être la fille de Bellatrix, par exemple, elle au moins est digne de porter le signe des mangemorts!!
    Si cela ne vous dérange pas, pourquoi devrais-je vous apellez maître vut que je ne suis pas une mangemort, et pourquoi ne voulez vous pas que les gens vous apelle par le nom de Lord Voldemort??
    Et, j'ai une autre question: Pourquoi l'année dernière avez vous choisi de confier la mission de tuer Dumbeldor à Drago?? Saviez-vous qu'il ne le ferez pas??
    Car moi je l'aurai fait avec plaisir!!!"


  • "-Pour commencer, tu vas arrêter de me parler sur ce ton ! Endoloris... Bien, puisque tu es maintenant plus calme je vais pouvoir te parler librement. Donne moi le respect, ou je te donnerais la mort et tu seras alors pour moi un souvenir misérable. Je me moque de ton père, en réalité. Je me moque aussi de ce que tu lui prépares, ou à quel degré tu le hais. C'est vrai que Bellatrix est une excellente sorcière, bien plus puissante que tu ne le deviendras jamais, si tu continues sur cette voie... Et oui, elle est bien plus capable de porter la Marque des Ténèbres que son misérable cousin, Lucius. Celui-là se sert de mon signe pour terroriser les gens. Il n'a aucun pouvoir, à part mon ombre. Tu dois m'appeler Maître et tu sais pourquoi. Tu es l'une de mes Mangemorts. Il ne sert à rien de le nier. En tout cas si tu ne l'es pas, pourquoi voulais tu que je te confie la mission de l'Assassinat du protecteur des Moldus, ce misérable Dumbledore !? Mon nom tu peux le prononcer, si tu es capable d'encaisser ! Endoloris ! Hunhun... Tu es l'une des premières personnes à souffrir de cette façon sur mon Endoloris. Même si je ne l'ai pas utilisé à pleine puissance, tu devrais encore avoir des spasmes et des tremblements... J'en ai même vu baver de douleur hunhun, de la bave mousseuse horrible... C'est surtout mes Mangemorts qui ne supportent pas entendre le nom de Lord Voldemort mais pour toi Maître ou Seigneur des Ténèbres te va à la perfection. Je ne t'ai pas envoyé tuer Dumbledore car je ne te connaissais quasiment pas. Alors que l'insultant Drago Malfoy, je le connaissais par son pitoyable père. En réalité, je voulais l'envoyer à la mort... Ce qui n'a pas marché... Mais cela ne va pas tarder. Toi, tu n'aurais pas été capable de supprimer Dumbledore... Je le sais même si tu le détestes..."

  • Voldemort n'avait utilisé les Doloris que quelques secondes mais la demoiselle n'avait quasiment pas souffert ce qui était assez surprenant ! Tout le long de son monologue, Avril avait voulu l'interrompre de nombreuses fois, mais elle s'était toujours retint, car elle savait qu'un certain respect lui était dû... Même si ce n'était pas réellement un respect, tout le monde savait à quel point le Mage Noir était susceptible... Elle y risquait donc sa vie. Elle était très courageuse mais Voldemort savait qu'un certain malaise se développait à l'intérieur de Avril même si ce n'était pas réellement de la peur. Toutes ces pensées étaient obscures.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'Allée des Embrumes, le Mage Noir discute [PV : Avril]   Ven 22 Aoû - 18:36

Avril écouta Voldemort avec attention, si on regardait ses yeux vert émeuraude on pourrais voir un garnd désir de pouvoir et de respect envers le Seigneur des Ténébres. Ce dernier lui envoya à plusieurs reprise le sortilège Doloris, la jeune fille resta debout à le regarder, cela ne lui faisait plus rien, cela faisiat plus de seize ans qu'elle subissait ce sortilège.
Comment?? Il voulait faire tuer Drago?? Mais... cela ne se fais pas!!! Drago ne lui avait jamais rien fait, il n'avait cas faire souffrir Lucius, mais pas Dragi, car elle se souvenais de l'année dernière, il était extrèmement pâle, il faisait presque peur. Quand la jeune fille se suprise à penser à son ami, ele l'oublia tout de suite, elle ne voulais pas qu'une nouvelle fois Lord pouvait rentrer dans son esprits et voir cela.
En écoutant le menace du mage noir, l'adolescente n'avait pas peur de la mort,tiens en parlant de la mort elle avait entendu un mangemort dire à son père que Voldemort avait réussi à resister à la mort, et cela interressait énormement la blondinette.


- Si vous voulez, je vous apellerez maître, mais sauf le respect que je vous doit pourquoi avez-vous dit que je n'aurai pas put le tuer?? Je l'aurai fait, comme je peux le faire pour mon père, et d'autres qui me barerons la route.
Je sais que cela ne me regarde pas, mais, maître, comment avez-vous fait pour echapper à la mort quand le sortilège vous à frapé, vous êtes rester en vie, et cela ne me laisse pas indifférente, comment avez-vous fait??
je sais que vous êtes très puissant, mais je ne pense pas que la puissance d'un sorcier à quelque chose à voir avec cela, je me trompe??


Et oui, la Serpentardart avait beaucoups de courage, cela lui rapellais qu'une fois elle avait entendut son père parlé de sa mère, si elle se souvenais bien il disais qu'elle était ne mangemort doué, mais qu'elle avait un malin plaisir à taquiner Voldemort, ce qui l'avait amener à sa perte. En repansant à sa mère qu'elle n'avait jamais connut, elle voulu interroger Lord sur elle, mais la blondinette se resigna à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'Allée des Embrumes, le Mage Noir discute [PV : Avril]   Sam 23 Aoû - 17:57

  • Cette demoiselle commençait sérieusement à l'énerver. Elle se montrait d'une impolitesse hors du commun et elle en était plus que fier. Cette insolence, le Mage était sûr qu'elle appelait cela du courage alors que ce n'était seulement de la tentative de suicide. Cependant, il avait été, pour une fois honnête avec la fille du Mangemort. Elle avait été pour lui encore inconnue et il voulait faire payer les Malfoy en condamnant leurs fils. Ce faiblard de Drago n'avait bien sûr pas réussi, ce qui ne fut pas une surprise pour le sorcier recherché. La jeune Mangemort osant prononcer le mot de Voldemort déclara.

  • "-Si vous voulez, je vous apellerez maître, mais sauf le respect que je vous doit pourquoi avez-vous dit que je n'aurai pas put le tuer?? Je l'aurai fait, comme je peux le faire pour mon père, et d'autres qui me barerons la route.
    Je sais que cela ne me regarde pas, mais, maître, comment avez-vous fait pour echapper à la mort quand le sortilège vous à frapé, vous êtes rester en vie, et cela ne me laisse pas indifférente, comment avez-vous fait??
    je sais que vous êtes très puissant, mais je ne pense pas que la puissance d'un sorcier à quelque chose à voir avec cela, je me trompe??"


  • "-Tu n'aurais pu le tuer, car tout comme Drago, tuer un inconnu est trop horrible. Ton âme est encore indemne alors la pourrir doit être un acte que tu choisiras, après je choisirais pour toi... Peut-être que tu ne comprends pas mais tant pis. Je ne suis pas quelqu'un d'explicite ! Non ce que tu dis ne te regarde pas mais je n'ai jamais reçu de sortilège mortel, ou alors, je serais mort. Je ne vois pas de quel moment tu parles. Et puis même si j'avais survécu, sache que ça a tout avoir avec la puissance d'un sorcier. Tu n'as pas une connaissance en magie assez élevée pour parler de vie et de mort alors je te prie de te taire."

  • Le Lord était surpris par les paroles de la Wichnestre. Il ne voyait vraiment pas de quoi elle parlait. Sûrement que parler avec le Mage devait lui faire perdre la tête mais en sondant son esprit, Voldemort s'aperçut que ce n'était ni une hallucination, ni une affabulation. Elle était saine d'esprit et poser juste une question. Mais elle ne savait pas qu'il ne fallait pas poser de question au Seigneur des Ténèbres.

  • Voldemort comprit qu'elle était une fouineuse. Elle savait des choses qu'il ne fallait pas savoir. Elle avait écouté une réunion des Mangemorts tout en sachant cacher sa présence. Elle était vraiment impressionnante. Ou alors c'était ses Mangemorts qui étaient assez stupides pour la laisser tranquille tout en tenant une réunion importante. A son avis, c'était un peu des deux. Il allait leur faire payer ces idioties ! Ces erreurs pouvaient être fatales en ces temps obscurs. Laisser passer des nouvelles étaient suicidaire ! Ils allaient mourir...

  • PS : Désolé mais normalement, personne sait que Voldemort a des Hocruxes ou qu'il a résisté à la mort, cette fois j'ai rien dis mais c'est pas cohérent ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans l'Allée des Embrumes, le Mage Noir discute [PV : Avril]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans l'Allée des Embrumes, le Mage Noir discute [PV : Avril]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans ... L'Allée des Embrumes. (défi) [Pv: Zeta Puppis & Lilith Landras] [Allée des Embrumes]
» Guide du mage noir
» Fiche du plus grand mage noir de tout les temps - Lord Voldemort - OK
» Zeref, le Mage Noir
» Accès à l'Allée des Embrumes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tempus Tenebris :: Londres :: Allée des Embrumes-
Sauter vers: