AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une douce odeur [PV Lauri]

Aller en bas 
AuteurMessage
Luna Lovegood
Préfet
Préfet
avatar

Nombre de messages : 775
Age : 24
Localisation : Ailleurs certainement
Date d'inscription : 11/07/2008

Carte didentité
Age du personnage: 16 ans
Année du personnage: Sixième année

MessageSujet: Une douce odeur [PV Lauri]   Sam 16 Aoû - 1:04

Luna s'était levée d'une humeur encore plus excellente que d'ordinaire. Elle avait en effet décider de passer ce samedi dans le petit village de près au Lard. Elle avait revêtu une de ses robes colorées, bleu pervenche en l'occurrence, et été descendue prendre son petit-déjeuner.

La blonde mangea avec déclices quelques toasts, qu'elle accompagna d'un thé à la menthe. Elle feuilleta également son exemplaire du Chicaneur, reçu quelques jours plus tôt. Un article sur un cas de présence accrue de Joncheruines dans le Sussex retint son attention un moment.

La jeune fille reporta ensuite son attention sur la Grande Salle. En cette heure quelque peu matinale, après tout son réveil n'indiquait que six heures quand elle avait ouvert les yeux, l'endroit était presque vide.

Quelques membres de sa maison était attablés, bien souvent des manuels scolaires ouvert devant leur déjeuner. Il y avait deux verts en pleine conversation, de jeunes pouffys et trois rouges et or...

La préfète se leva et alla présenter son autorisation de sortie à Rusard. Ce dernier inspecta sa cape et les grandes poches de sa robe avant de la laisser parti, de mauvaise grâce.

Une fois dans le village sorcier, la jeune Lovegood erra quelques instants dans la grande rue et s'arrêta pour observer le ciel. Le temps était frais, la rosée du matin laissant encore place à la chaleur du jour. De petits nuages gris se faisaient pousser par la brise du nord.

Bien que Septembre soit tout juste là, le temps se refroidissait considérablement, surtout de bon matin. De ce fait, la bleue et bronze se demandant si les boutiques étaient ouvertes... Par chance, le temps qu'elle fasse tout ces préparatifs et laisse son pas rêveur la menait ici, huit heures avaient sonné et les magasins ouvraient doucement.

Luna avait l'impression que les devantures émergaient en même temps que les gens, quand elle apperçut deux villageois serrer leur cape et accelerer le pas devant les Trois Balais.

Une envie soudaine, un caprice enfantin, saisi la jeune fille, qui marcha d'un pas presque dansant vers l'échoppe de confiseries. L'air y était chaud et doux, sentant le sucre.

Une femme replète et souriante l'acceuilla et la blondinette lui rendit son salut. Elle s'avança ensuite vers un présentoir de nouveautés. Elle s'empara d'un gros bonbon rose vif et l'examina sous toutes les coutures. D'après la publicité en grosses lettres vertes, cette douceur donnait une impression d'allégresse et avait le goût que l'on voulait lui donner.

Jugeant une telle trouvaille intérressante en ces temps sombres, la bleue se retourna pour en demander une boîte au comptoir. Mais ce n'était pas sans compter sa maladresse, qui lui fit heurter le présentoir, qui oscilla dangereusement sur les pieds d'un homme bruns...

Luna s'avança et s'excusa bien vite auprès de l'inconnu...

_________________
Lulu, admin perfide & insatisfaite, fière chanteuse à la tronçonneuse



Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.

Samuel Beckett
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauri Hakala
Ordre du Phoenix
Ordre du Phoenix
avatar

Nombre de messages : 241
Age : 26
Localisation : Chez moi, en mission ou patrouillant dans le parc de Poudlard.
Date d'inscription : 11/08/2008

Carte didentité
Age du personnage: 26 ans
Année du personnage: Aucune

MessageSujet: Re: Une douce odeur [PV Lauri]   Sam 16 Aoû - 23:56

S'il y avait une seule chose qui rendait Lauri gai, c'était les sucreries, moldues ou sorcières. Il adorait les bonbons, surtout le réglisse. Les Finlandais en avait une sorte assez spéciale: salé ! C'était assez spécial, mais délicieux. Ses parents en raffolaient aussi, bien qu'ils préférassent le réglisse normal.
La plupart du temps quand le jeune Auror venait à Pré-au-Lard, il passait chez Honeydukes. Ca lui rappelait toujours ses années à Poudlard. Les excursions dans le village avec ses camarades de classe ou de maison, les grande crise de fou quand quelqu'un tombait sur une Dragée Surprise au mauvais goût, la première fois qu'il avait vu la Cabane Hurlante.
Tous ses souvenirs faisaient naître un petit sourire sur le visage de l'Animagus.
Il était donc allé chez Honeydukes se refaire une petite réserve de glucose ^^. Il avait pris un peu d'argent et regardait à présent ce que la coniserie offrait comme douceurs.
Mais au bout d'un moment, le mot "douceur" n'était plus dans la tête du jeune Auror. Son pied venait d'être écraser par quelque chose. Il ne dit pas un seul mot, bien qu'il y en ait une bonne dizaine qui lui vint à l'esprit, mais son visage se tordit d'une belle grimace.
Puis une jeune fille vint s'excuser. La grimage de Lintu se mua en son habituel sourire amical et il dit:


Oh, ce n'est pas grave. Tu n'as pas à t'excuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandelauriylonen.skyrock.com
Luna Lovegood
Préfet
Préfet
avatar

Nombre de messages : 775
Age : 24
Localisation : Ailleurs certainement
Date d'inscription : 11/07/2008

Carte didentité
Age du personnage: 16 ans
Année du personnage: Sixième année

MessageSujet: Re: Une douce odeur [PV Lauri]   Dim 17 Aoû - 0:15

La blondinette remarqua bien le rictus de douleru qui vint déformer le visage de son interlocuteur et elle ajouta un petit sourire à ses sincères excuses. Le jeune homme lui rendit son sourire et lui fit savoir que ce n'était rien.

Toutefois la petite femme replète s'était retournée d'un bond en attendant le bruit du présentoir qui tombait et les bills roses qui roulaient sur le sol. Elle lâcha même un petit cri. Luna se tourna vers elle et dit rapidemment:

- Je suis confuse, vraiment. Ne vous en faites pas je vais tout ramasser.

Dans sa gêne, et poussé par un reflèxe tout naturel, elle s'empara du présentoir, qui n'était pas bien lourd. Cependant la préfète eut quelque difficulté à le remettre en place.

La jeune fille y parvint tout de même et se pencha pour ramasser les bonbons, adressant un regard penaud au brun. Elle l'avait totalement oublié. Tout en disposant les boîtes de confiserie à leur emplacement initial, elle demanda:

- Pas trop de mal au moins? Je suis désolée, la maladresse doit être héréditaire...

Fidèle à elle-même, la bleue et bronze eut un sourire gentil et un regard doux vers l'inconnu. Elle avait peur de lui avoir fait mal, mais elle devait également ramasser les dégâts. L'oeil de la gérante du magasin était toujours rivée sur sa cliente d'ailleurs...

La jeune Lovegood soutint son egard une minute et marmonna, plys pour elle-même que quicquonque:

- Oui, je les ramasse...

Et la Serdaigle retourna à sa tâche, ne songeant pas é utiliser un sortilège de lévitation pour éviter de se baisser et de se relever à chaque fois...

_________________
Lulu, admin perfide & insatisfaite, fière chanteuse à la tronçonneuse



Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.

Samuel Beckett
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauri Hakala
Ordre du Phoenix
Ordre du Phoenix
avatar

Nombre de messages : 241
Age : 26
Localisation : Chez moi, en mission ou patrouillant dans le parc de Poudlard.
Date d'inscription : 11/08/2008

Carte didentité
Age du personnage: 26 ans
Année du personnage: Aucune

MessageSujet: Re: Une douce odeur [PV Lauri]   Lun 18 Aoû - 10:43

Lauri souriait malgré la douleur. En tous cas, s'il n'était pas bien réveillé avant, c'était chose faite ^^. Il regarda la jeune fille remettre le présentoir sur pieds et se pencher pour ramasser les bonbons qui étaient tombés. Le jeune Auror se pencha pour lui donner un coup de main. Bien sûr, il aurait pu utiliser la magie pour l'aider, mais bon, faire les choses soi-même ne faisait pas de mal, non plus.
La jeune Serdaigle se confondait en excuses et en sourires génés.


Comme je te l'ai, ce n'est pas grave. J'ai connu bien pire...

Ah non ! Il n'allait pas se remettre à penser à ça, par Merlin ! Il se contenta de sourire et se concentra sur le ramassage des bonbons. La gérante les regardait attentivement.
Au bout de quelques minutes, tout avait repris sa place initiale. Le jeune homme se releva en souriant à la jeune élève et lui tendit la main pour la saluer.


Je ne me suis pas présenté. Lauri Hakala, enchanté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandelauriylonen.skyrock.com
Luna Lovegood
Préfet
Préfet
avatar

Nombre de messages : 775
Age : 24
Localisation : Ailleurs certainement
Date d'inscription : 11/07/2008

Carte didentité
Age du personnage: 16 ans
Année du personnage: Sixième année

MessageSujet: Re: Une douce odeur [PV Lauri]   Lun 18 Aoû - 17:45

La blondinette eut un nouveau sourire pour l'inconnu, qui s'était penché pour l'aider à ramasser les confiseries, toujours sous l'oeil attentif mais doux de la commerçante.

Les jeunes gens se mirent à leur tâche et plus un mot ne fut prononcé jusqu'à ce que toutes les boîtes et billes roses ait repris leur place initiales. D'ailleurs Luna remarqua qu'elle tenait toujours la boîte qu'elle voulait acheter.

Le jeune homme la tira de cette constation et se présenta. La préfète lui tendit sa main libre et répondit:

- Moi de même. Je suis Luna Lovegood.

Elle regarda le présentoir un peu désordonné mais au moins debout et contenant tout ce qu'il se devait. Poussée par son naturel sociable, la jeune fille demanda:

- Vous pensez que c'est aussi bon que ça en a l'air?

La conversation pouvait paraître légère, peut-être même frivole, mais les temps étaient assez sombres comme cela, il n'y avait nul besoin de remuer le couteau dans la plaie...

_________________
Lulu, admin perfide & insatisfaite, fière chanteuse à la tronçonneuse



Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.

Samuel Beckett
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauri Hakala
Ordre du Phoenix
Ordre du Phoenix
avatar

Nombre de messages : 241
Age : 26
Localisation : Chez moi, en mission ou patrouillant dans le parc de Poudlard.
Date d'inscription : 11/08/2008

Carte didentité
Age du personnage: 26 ans
Année du personnage: Aucune

MessageSujet: Re: Une douce odeur [PV Lauri]   Sam 6 Sep - 17:06

Lauri serra très chaleureusement la main de Luna. Il lui semblait connaître son nom de famille. Mais où l'avait-il donc entendu ?
Soudain, cela lui fit tilt.


Lovegood ? Comme le rédacteur en chef du Chicaneur ?

Il aimait beaucoup ce journal, bien plus intéressant que la Gazette, selon lui. Mais il n'avait jamais été abonné à ce journal. Il le lisait avec beaucoup de plaisir quand il en trouvait un exemplaire, mais ne le recevait pas.
Puis Luna lui demanda s'il pensait que les gros bonbons rose vif étaient aussi bon qu'ils en avaient l'air.


Ben, j'en sais rien, mais il y a une manière très simple de le savoir ^^.

Ïl prit une boîte de ces friandise et en demanda le prix à la gérante. Il donna la somme demandée, ouvrit la boîte, prit un des bonbons et le tendit à Luna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandelauriylonen.skyrock.com
Luna Lovegood
Préfet
Préfet
avatar

Nombre de messages : 775
Age : 24
Localisation : Ailleurs certainement
Date d'inscription : 11/07/2008

Carte didentité
Age du personnage: 16 ans
Année du personnage: Sixième année

MessageSujet: Re: Une douce odeur [PV Lauri]   Mar 13 Jan - 20:13

Luna était ravie d'entendre l'inconnu, qui n'en était plus un, exprimé un intérêt sincère et spontané quand il lui demanda l'identé de son père. Elle était contente que, pour une fois, le nom de Lovegood ne suscite pas au mieux un sourire moqueur ou au pire un sarcasme mesquin. En effet, la réputation du fantasque rédadcteur du journal et de sa chère fille n'était plus à faire: une famille de dégénérés, bons pour Ste Mangouste. Cette réputation blessait la blondinette autrefois mais elle s'était fait une raison, et était désormais au dessus de cette fermeture d'esprit. Elle répondit d'un ton enjoué au jeune homme:
- Oui c'est exact, je suis la fille de Xénophilius Lovegood.

La demoiselle sourit et Lauri décréta qu'il n'y avait qu'un moyen de savoir si les bonbons roses avaient bon goût et, pour prouver ces dires, en acheta une boîte et en offrit à la jeune fille. Cette dernière remercia gaiement et goûta la surcrerie qui devait prendre un goût en fonction de nos désirs. La jeune blonde avait fait exprès de ne penser à aucun parfum particulier et elle se retrouva avec une note exotique et fruitée, absolument divine. La friandise fondait doucement et les saveurs sucrées semblait éclater dans sa bouche.

Luna eu une mimique ravie et dit:
- Délicieux, il a pris un goût mangue et fruit de la passion je crois. Et c'était pétillant sur la langue. Essayez-vous, pour voir.

La bleue et bronze était curieuse de voir ce qu'il adviendrait du bonbon rose vif de sa nouvelle connaissance...

_________________
Lulu, admin perfide & insatisfaite, fière chanteuse à la tronçonneuse



Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.

Samuel Beckett
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauri Hakala
Ordre du Phoenix
Ordre du Phoenix
avatar

Nombre de messages : 241
Age : 26
Localisation : Chez moi, en mission ou patrouillant dans le parc de Poudlard.
Date d'inscription : 11/08/2008

Carte didentité
Age du personnage: 26 ans
Année du personnage: Aucune

MessageSujet: Re: Une douce odeur [PV Lauri]   Mer 14 Jan - 19:28

Lauri arborait un grand sourire amical et chaleureux que peu de gens en Grande-Bretagne, particulièrement au Ministère, avaient eu l'occasion de voir. Même ses camardes de Gryffondor ou autres n'avaient pu voir un tel sourire sur le visage du Finlandais. Il en avait toujours gratifié Sarah Chester, son ex-petite-amie.
La jeune Serdaigle lui confirma être la fille de Xenophilius Lovegood.


J'aime beaucoup le Chicaneur. J'hésitais d'ailleurs à m'y abonner. Tu transmettras mes saluations à ton père.

Puis, Luna goûta le bonbon que lui tendait le jeune Animagus. En voyant son air ravi, Lintu sourit et en prit un lui aussi. Pour lui, le bonbon prit le goût du réglisse finlandais. Il adorait ça. Il ne regretta pas du tout d'en avoir acheté une boîte.

Humm ! Du réglisse salé finlandais. Ces bonbons sont vraiment délicieux.

Il en demanda une autre boîte et la tendit à son interlocutrice. Il aimait faire plaisir aux autres, surtout quand ils étaient aussi gentil que la bleu et bronze.

Tiens, c'est pour toi.
Dis-moi, Luna, comment se passent tes études ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandelauriylonen.skyrock.com
Luna Lovegood
Préfet
Préfet
avatar

Nombre de messages : 775
Age : 24
Localisation : Ailleurs certainement
Date d'inscription : 11/07/2008

Carte didentité
Age du personnage: 16 ans
Année du personnage: Sixième année

MessageSujet: Re: Une douce odeur [PV Lauri]   Mer 14 Jan - 22:04

Luna sourit en entendant les compliments du jeune homme sur le journal de son père. Cela faisait plaisir de ne pas s'entendre dire que c'était tissu de foutaises et que seule la Gazette donnait des informations fiables. Cette dernière affirmation avait cependant était entaché il y a deux ans, quand Le Chicaneur avait publié l'interview de Harry et divulguait des choses que le ministère cachait à la population. Pas de censure et pas de contrôle du gouvernement chez les Lovegood. La blondinette répondit donc avec une mine joyeuse:
- Oh vous devriez vous abonner, ça revient moins cher que de le payer à chaque fois et on ne risque pas de manquer un numéro! Et je trasmettrai votre bonjour à Papa.

Lauri goûta à son tour le bonbon et s'extasia en lui indiquant qu'ils avaient un goût de réglisse salé. Salé? Quelle idée, c'était bon ça? L'esprit vagabond de la Serdaigle essayait d'imaginer le goût quand elle se vit offrir une boîte de bonbons. Sur le coup, elle ne comprit pas, trop perdue dans ses pensées. Puis, après une seconde, la jeune élève eu un sourire jusqu'aux oreilles et s'écria:
- Oh merci, c'est vraiment gentil à vous, merci beaucoup.

Sans plus tarder, elle ouvrit le couvercle et prit une nouvelle friandise, désirant ardement connaître la saveur des douceurs finlandaises. C'était vraiment surprenant, ce mélange de goût et cette note salée sur la langue. Bien que Luna soit plus friande des sucreries pures et dures, elle commenta cette découverte:
- C'est bon votre réglisse finlandais, bizarre mais bon. Et je préfère quand même les choses sucrées.

Le brun lui demanda alors si ses études se passaient bien. La miss répondit joyeusement, tout en remplissant un petit sac en papier de douceurs diverses allant des dragées de Bertie Crochue aux plumes en sucres et en pasant par quelques nouveauté:
- Ma foi oui très bien, j'avais un peu peur de ne pas être à la hauteur pour remplir mon rôle de préfète mais finalement c'est amusant et enrichissant. Et vous que faites-vous dans la vie?

_________________
Lulu, admin perfide & insatisfaite, fière chanteuse à la tronçonneuse



Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.

Samuel Beckett
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauri Hakala
Ordre du Phoenix
Ordre du Phoenix
avatar

Nombre de messages : 241
Age : 26
Localisation : Chez moi, en mission ou patrouillant dans le parc de Poudlard.
Date d'inscription : 11/08/2008

Carte didentité
Age du personnage: 26 ans
Année du personnage: Aucune

MessageSujet: Re: Une douce odeur [PV Lauri]   Mer 14 Jan - 23:40

Lauri eut un petit rire quand Luna déclara que le réglisse finlandais était bon, mais bizarre. Il s'était fait la même réflexion la première fois qu'il en avait goûté. Lui trouvait que cette friandise était à l'image de ceux qui l'avaient créées: bizarre, mais pas mauvaise, dans le fond. Tout en écoutant la réponse de son interlocutrice, l'Auror se mit à se constituer une petite réserve: du chocolat sous toutes ses formes, quelques plummes au sucre et des baguettes au réglisse...
Il resta un moment immobile avant deposer les baguettes au réglisse et sa main se porta automiquement à la poche où reposait les deux morceaux de son ancienne baguette. Les gens qui ne connaissaient pas bien l'Animagus pourraient dire que sa réaction était pour le moins excessive, mais ceux qui le connaissaient vraiment savaient que ça ne l'était pas. Vraiment pas. Cette baguette était celle avec laquelle Matti Hakala avait tenté de se défendre et de défendre sa famille avant d'être torturés et tués sous les yeux de son fils. À part les photos, Lintu ne possédait que deux choses ayant appartenu à ses parents: le collier de sa mère et la baguette magique de son père. Ces deux objets valaient plus à ses yeux que tous les objets de valeurs du monde réunis. Et à cause des Mangemorts, il en avait brisé un. Il avait brisé un des ojets qu'il chérissait le plus au monde !
Il n'entendit la question de Luna que quelques secondes après qu'elle l'ait posée. Il répondit, l'air absent, d'une voix aussi blanche que son visage l'était devenu:


Je...je travaille... en tant qu'Auror... au Ministère...

Il ne se sentait vraiment pas bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandelauriylonen.skyrock.com
Luna Lovegood
Préfet
Préfet
avatar

Nombre de messages : 775
Age : 24
Localisation : Ailleurs certainement
Date d'inscription : 11/07/2008

Carte didentité
Age du personnage: 16 ans
Année du personnage: Sixième année

MessageSujet: Re: Une douce odeur [PV Lauri]   Ven 16 Jan - 19:23

Le jeune homme, qui avait lui aussi commencé à faire une petite réserve de sucreries, répondit qu'il était Auror. Luna trouvait un tel métier admirable, il fallait vraiment avoir du courage et le sens de la dévotion pour exercer une profession aussi dangereuse. Bien que cela devait être grisant et valorisant, la petit blonde n'aspirait pas à une telle vocation. Il était connu que bien des Aurors étaient des gens corrompus pas le Ministre et que le Gouvernement actuel n'était pas en faveur d'un véritable service de lutte contre les forces du mal. Enfin, elle n'était pas ici pour parler politique, et de toute manère son interlocuteur ne semblait pas en état d'avoir une telle conversation.

En effet, Lauri avait brusquement pâlit et sa voix avait était chevrotante et maladive quand il lui avait répondu. le pauvre garçon semblait sur le point de s'évanouir. Luna s'approcha et lui prit le bras pour le soutenir jusqu'au comptoir. Elle paya rapidemment ses achats et ceux du jeune homme avant de quitter la boutique, toujours en soutenant le brun. Une fois arrivée dans l'air frais de cette douce matinée, la bleue et bronze se dirigea droit vers un banc pour que son interlocuteur puisse s'installer. Elle demanda alors, d'une voix douce mais légèrement inquiète:
- Ca va allez? Vous voulez que je préviennes quelqu'un, que je fasse quelque chose?

Il n'avait franchement pas l'air bien...

_________________
Lulu, admin perfide & insatisfaite, fière chanteuse à la tronçonneuse



Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.

Samuel Beckett
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauri Hakala
Ordre du Phoenix
Ordre du Phoenix
avatar

Nombre de messages : 241
Age : 26
Localisation : Chez moi, en mission ou patrouillant dans le parc de Poudlard.
Date d'inscription : 11/08/2008

Carte didentité
Age du personnage: 26 ans
Année du personnage: Aucune

MessageSujet: Re: Une douce odeur [PV Lauri]   Sam 24 Jan - 18:37

Lauri était blanc. Plus rien de ce qui se passait autour de lui ne l'atteignait. Il ne voyait que les corps secoués de spasmes, n'entendait plus que les cris de souffrance et de désespoir. La dernière image qu'il avait de ses parents vivants était celle de leurs visages déformés par la douleur. Puis, deux éclairs verts, et puis... plus rien. Deux corps sans vie, les rires déments des bourreaux, un cri s'échappant de sa gorge d'enfant.
Les yeux de l'Animagus semblaient à la fois horrifiés et vides. Depuis plus de vingt ans, cette scène le harcelait, mais jamais, il ne l'avait vécue avec une telle précision des détails. Sans s'en rendre compte, il sortit les deux morceaux de la baguette de son père et les serra dans sa main, comme pour s'y accrocher afin de ne pas sombrer. Il sentit à peine Luna l'entraîner dehors et le faire asseoir sur un banc. La voix de la jeune Serdaigle lui arriva avec un petit temps de retard, mais cela lui permit de se resaisir. Il devait se battre contre les larmes qui ne demandaient qu'à pouvoir couler. D'habitude, il ne perdait pas pied aussi facilement. Il était doté d'un grand courage et d'une immense détermination, mais il avait de temps à autres les nerfs fragiles. Mais quand il était en mission pour le Ministère, il ne se laissait pas déconcentrer.


Excuse-moi, Luna. Il y a un souvenir de mon enfance qui me torture depuis très longtemps. D'habitude, j'arrive à faire comme si de rien n'était, mais récemment, un événement à renforcer la force et l'horreur de ce souvenir. Je suis désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandelauriylonen.skyrock.com
Luna Lovegood
Préfet
Préfet
avatar

Nombre de messages : 775
Age : 24
Localisation : Ailleurs certainement
Date d'inscription : 11/07/2008

Carte didentité
Age du personnage: 16 ans
Année du personnage: Sixième année

MessageSujet: Re: Une douce odeur [PV Lauri]   Dim 25 Jan - 1:21

Le jeune homme était d'une pâleur morbide et semblait totalement absent,. Il n'eut aucune réaction quand la blondinette le posa sur un banc au dehors et mit quelques instants avant de réagir et de retrouver l'usage de la parole. Il tenait fermement à la main les fragments d'une baguette cassée, comme si son existence en dépendait, comme si rien d'autre ne le retenait ici bas.

Il répondit enfin, sa voix était lointaine et avait une sonorité étrange, parvenant à la préfète comme au travers d'un brouillard épais. Il n'avait vraiment pas l'air bien du tout, ses yeux étincelaient, elle voyait les larmes au coin de ses yeux, qui ne demandait qu'à couler. Il s'excusa de son abence, exliquant à la demoiselle qu'il était hanté par un souvenir d'enfance difficile.

Comme Luna comprennait! Parfois, la mort de sa mère venait perturber ses jours heureux, elle voyait le beau corps, d'ordinaire si dynamique et joyeux, étendu sur le sol dur, sans vie aucune. L'image avait été terrifiante pour l'enfant qu'elle était alors, et la fillette navait pas oublié. La scène était gravée en elle à jamais, marquée au fer rouge pour toute sa vie.

Mais la bleue et bronze était d'une nature optimiste et ne laissait pas les événements d'antan gâcher le présent, et surtout l'avenir qui se profilait devant elle. La demoiselle s'asseya près de l'Auror, lui posa une main compatissante sur le bras et répondit doucement:
- Je me doute que ce doit être quelque chose de terrible pour vous faire tant de mal... Mais le passé est derrière vous désormais, si vous le laisser prendre trop de place, il finira par détruire votre futur.

Et voilà, encore une fois la jeune fille se mêlait de ce qui ne la regardait en absolument rien. Mais elle ne pouvait s'empêcher de faire savoir ce qu'elle pensait. C'était plus fort qu'elle. Libre à Lauri d'écouter ou non les sages conseils du fou... Elle continua dans sa lancée en ajoutant:
- Bien entendu, vous ne devez pas oublier. Vous devez vivre avec. Evidemment, c'est difficile, mais vivre en paix mérite bien quelques efforts.

Ce qu'elle pouvait déblatérer comme tissu d'inepties par moment. Enfin c'était là une vision terre à terre et pessimiste des choses. Luna énoncait la vérité, juste la vérité sans artifices, qu'elle soit belle ou non, agréable à entendre ou pas. Et, même si le jeune sorcier savait sans doute tout ça, il fallait bien que quelqu'un oses lui énoncer les conseils les plus évidents. Pas les plus simples à appliquer, mais les plus logiques et les plus efficaces.

Oh, il pouvait toujours répondre que cela ne la regardait pas, qu'elle n'était qu'une gamine qui ne savait pas de quoi elle parlait, qu'elle bavassait à tort et à travers sans être au fait des événements... Bien sûr, on pouvait dire et penser tout ça. Mais cela signifiait indéniablement que notre esprit était trop étroit pour entendre ce qui se révélait être de bien sages paroles...

_________________
Lulu, admin perfide & insatisfaite, fière chanteuse à la tronçonneuse



Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.

Samuel Beckett
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauri Hakala
Ordre du Phoenix
Ordre du Phoenix
avatar

Nombre de messages : 241
Age : 26
Localisation : Chez moi, en mission ou patrouillant dans le parc de Poudlard.
Date d'inscription : 11/08/2008

Carte didentité
Age du personnage: 26 ans
Année du personnage: Aucune

MessageSujet: Re: Une douce odeur [PV Lauri]   Mar 27 Jan - 18:11

Lauri reprenait gentiment ses esprits. La couleur revint dans son visage et il desserra l'étreinte autour des deux morceaux de son ancienne baguette. Jamais, depuis son entrée à Poudlard, le souvenir de cette nuit fatidique n'avait été aussi précis et détaillé.
Le jeune Auror écouta les sages conseils de Luna en souriant. Il avait l'impression d'être revenu 16 ans en arrière, quand Dumbledore l'avait convoqué dans son bureau et lui avait parlé, très gentiment, lui expliquant que le passé était le passé et qu'il ne devait pas le laisser détruire son avenir. Albus Dumbledore, le plus grand sorcier des temps modernes, tué lâchement par une personne dans laquelle il avait confiance. Lintu n'avait jamais vraiment apprécié Severus Rogue, mais maintenant, il le haïssait.
Sortant de ses pensées, il prit une Chocogrenouille dans ses achats et la mangea avant qu'elle ait le temps d'esquisser un mouvement. Ce que ça pouvait faire du bien !


Dis-moi, Luna. Excuse-moi de te poser cette question, mais... tu as déjà perdu quelqu'un ?

Il s'en voulut presque aussitôt d'avoir demandé ça. Cela ne le regardait absolument pas et il savait très bien à quel point ça pouvait faire du mal d'en parler.

Excuse-moi ! Je n'aurais pas dû te poser cette question. Oublies-la. Désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandelauriylonen.skyrock.com
Luna Lovegood
Préfet
Préfet
avatar

Nombre de messages : 775
Age : 24
Localisation : Ailleurs certainement
Date d'inscription : 11/07/2008

Carte didentité
Age du personnage: 16 ans
Année du personnage: Sixième année

MessageSujet: Re: Une douce odeur [PV Lauri]   Ven 30 Jan - 20:40

Le jeune auror reprennait peu à peu des couleurs et semblait revenir de son cauchemar eveillé. Les morceaux de baguette brisée, qu'il avait serré à en avoir les jointures blanches, avaient regagné sa poche. Peu à peu, il récupérait ses moyens et semblait reprendre pied à la réalité, certainement moins affreuse que ses souvenirs... Il glissa la main dans un des sachets de chez Honeydukes et avala une Chocogrenouille.

La blondinette sourit, le chocolat était un remède sûr et efficace, infaillible quand il s'agissait d'humeur ou de moral. Après tout, c'était là le moyen idéal pour se remettre d'une rencontre avec un Détraqueur, cela voulait tout dire. C'est alors que le brun reprit la parole, posant une question qui ne semblait avoir nul rapport avec ce qui avait eut lieu précédemment. Luna ne s'offusqua en rien de ce que l'on pouvait pourtant considérer comme de l'indiscrétion.

Mais la demoiselle ne voyait pas ce qu'il y avait de déplacé à poser des questions aux gens, à se renseigner sur eux, à parler et découvrir. Par exemple, pourquoi la question de la mort et du deuil se devait d'être tue et cachée? C'était idiot, car le seul moyen de vaincre la peur et d'exprimer la peur. Et si on ne parle pas de la Faucheuse, il est normal qu'elle suscite des réactions parfois extrêmes et une certaine terreur...

D'ailleurs, Lauri illustra bien les pensées de la fantasque préfète en s'excusant bienv ite d'avoir ouvert la bouche, lui demandant d'oublier cette question. L'intéressée répondit de ses habituelles inflexions tendres, sans paraître heurtée ou choquée:
- Mais non, tu as bien fait de poser la question, si tu en avais envie. Je ne pense que parler de la mort ne devrait pas être tabou, après tout c'est un événement majeur, ça n'a rien d'honteux de mourir.

Sur cette pensée hautement philosophique, la bleue et bronze sourit doucement et reprit:
- Et pour en revenir à ta question, oui j'ai perdu ma mère quand j'avais neuf ans. C'était une grande sorcière tu sais...


Elle ne cherchait nullement à se faire plaindre, ne courrait pas après les condoléances ou les regrets. D'ailleurs sa voix n'avait guère changée à ces mots, elle avait juste parut un peu plus mélancolique, plus rêveuse. Comme si en parlant de sa Maman, elle pouvait s'en rapprocher... Bien qu'elle ne l'ai jamais vraiment quitté, à bien y réfléchir. La blonde ajouta, toujours d'un ton doux, pour ne pas heurter son interlocuteur, qui bien que gentil et ouvert n'avait pas son mode de raisonnement loufoque:
- Et toi aussi tu as perdu quelqu'un, je me trompe?

Bien entendu, Luna ne se trompait pas, mais enfin...

_________________
Lulu, admin perfide & insatisfaite, fière chanteuse à la tronçonneuse



Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.

Samuel Beckett
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauri Hakala
Ordre du Phoenix
Ordre du Phoenix
avatar

Nombre de messages : 241
Age : 26
Localisation : Chez moi, en mission ou patrouillant dans le parc de Poudlard.
Date d'inscription : 11/08/2008

Carte didentité
Age du personnage: 26 ans
Année du personnage: Aucune

MessageSujet: Re: Une douce odeur [PV Lauri]   Ven 30 Jan - 22:27

Lauri venait de terminer à une pauve Souris en Sucre innocente quand Luna répondit à sa question. Parler de la mort ne semblait pas la déranger plus que ça, mais Lauri s'en voulait terriblement d'avoir posé cette question, car lui-même détestait évoquer la mort, même s'il la côtoyait à chacune de ses missions. Il y avait été confronté bien trop tôt et bien trop violemment. C'est pour ça qu'il avait toujours des sucreries dans sa poche ou comme ça, surtout maintenant que les Détraqueurs étaient passé du côté de Voldemort. Il était une proie de choix pour eux, même si ses Patronus étaient puissants. Et s'ils l'étaient, c'était parce qu'il avait appris à faire toujours passer ses bons souvenirs avant les mauvais et que par contraste, le moindre éclat de rire pouvait emplir son coeur de sérennité, si ce n'était de joie.

Je suis désolé...

Puis, la jeune fille lui posa une question sur le fait qu'il ait perdu quelqu'un. À ce moment, il décrocha le collier qu'il portait. Le collier qui avait appartenu à sa mère, la douce et belle Heaven Townsend-Hakala. Il enroula la petite chaîne d'argent autour des deux morceaux de la baguette et tendit le tout à son interlocutrice. Puis, il sortit de sa poche une photo pliée en quatre, la déplia et la montra à la jeune Lovegood.

Matti Hakala, Auror travaillant pour le Ministère de la Magie Finlandais, jusqu'à ce qu'il rencontre Heaven Townsend, une jeune sorcière Anglaise, lors d'un de ses voyages. Ils se sont aimés dès leur premier regard.
Cette photo a été prise à leur mariage. C'était à Godric's Hollow, en présence de nombreux membres de l'Ordre du Phénix, dont Dumbledore et McGonagall.

Cette baguette brisée était celle de mon père et ce collier celui de ma mère. Mes parents ont été torturés et tués sous mes yeux par des Mangemorts, quand j'avais cinq ans. Et j'ai moi-même été torturé.

Hormis les photos et les souvenirs, ces deux objets sont tout ce qu'il me reste de ceux qui m'ont donné la vie.


Lintu prit le pendentif en forme de cygne dans sa main et le tourna pour montrer l'inscription gravée à l'intérieur.

" Te olette aurinko minun elämäni pimeydessä." Littéralement: "Tu es le soleil dans les ténèbres de ma vie." C'est mon père qui a offert ce pendentif à ma mère. Il s'aimaient vraiment beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandelauriylonen.skyrock.com
Luna Lovegood
Préfet
Préfet
avatar

Nombre de messages : 775
Age : 24
Localisation : Ailleurs certainement
Date d'inscription : 11/07/2008

Carte didentité
Age du personnage: 16 ans
Année du personnage: Sixième année

MessageSujet: Re: Une douce odeur [PV Lauri]   Dim 1 Fév - 22:20

Comme l'on pouvait s'y attendre, Lauri répondit un "je suis désolé" typique quand la jeune fille lui apprit que sa chère maman était décédée. Après tout, c'était stupide d'être désolé, il n'y était pour rien, ce n'était pas lui qui avait entraîné la mort accidentelle de la belle et tendre Mrs Lovegood. Ce n'était la faute de personne, mais c'était ainsi et il ne servait à rien de ressasser le passé en se disant qu'il aurait put en être autrement. Les événements étaient ce qu'ils étaient, la roue de la fortune avait fait son oeuvre et rien ne l'empêcherait jamais de tourner. Quiconque ayant assimilé et accepté cette fatalité recevait la mort avec bien plus de sérénité...

Et, d'après ce que Luna pouvait en juger, le juene Auror n'était pas de cela. Il semblait mal à l'aise en évoquant la Faucheuse. Il tendit alors à la bleue et bronze un collier, qui semblait fait d'argent, et la baguette brisée qu'il avait serré à en avoir mal. Ensuite, il déplia une photographie et la montra à son interlocutrice. Elle y vit une très jolie jeune femme et un homme, qui semblaient ravis, faisaient de grands sourires et saluaient de la main leur fils et la demoiselle. Cette dernière sourit à son tour, comme elle avait coutume de le faire en croisant un portrait.

Le jeune sorcier conta alors la rencontre de ses parents, puis leur mort terrible. Il ne possédait, en souvenir de leurs brefs jours heureux la photo, la baguette et le colllier. Tout cela était très symbolique et émouvant, et la préfète éprouva une vague de douce pitié envers le pauvre garçon. D'accord, sa maman était morte, mais Papa l'aimait bien assez, il lui donnait tout, était tout. Elle n'imaginait même pas ce qu'aurait été sa vie, s'il avait péri également.

Lauri prit alors doucement le pendentif et traduisit l'inscription qui était gravée au dos du petit cygne. La petite Lovegood eut un sourire attendri et murmura:
- J'imagine en effet comme ce doit être dur à vivre pour toi...

Luna avait cet air un peu lointain et détaché qu'elle affichait souvent quand elle parlait de choses graves. Elle était après tout une expression étrange de la sagesse et ses sujets bassement terre à terre et tristes exigeait d'elle une concentration et une réflexion qui l'obligeait à avoir l'air ailleurs. Et en effet, elle voguait parmi ses pensées, sélectionnant celles qui semblaient judicieuses:
- Mais tu ne peux rien changer à ce qui s'est déjà produit. Tes parents s'aimaient, ont sans doute étaient très heureux, ont connu le bonheur d'avoir et de chérir un enfant, ils ont été torturés affreusement et sont morts. C'est ainsi, tu ne peux rien y faire.

Son raisonnement implacable et sans appel était, par contraste, prodiguée de sa voix douce aux sonorités rêveuses et tendres. Elle reprit, ne laissant pas le loisir au jeune homme de la contredire:
- Ce qu'il te reste à faire désormais, c'est d'honorer la vie merveilleuse qu'ils ont eut. En faisant tout pour être aussi heureux qu'eux. En vivant ta vie, car je doute qu'ils seraient content de voir leur fils gâcher quelque peu son existence à cause de leur mort.

Puis, sans attendre de réponse, la jeune Serdaigle leva la tête. Elle venait de sentir une goutte, puis deux, trois, puis une multitude. Elle sourit joyeusement, se leva, montra son visage pâle au ciel, écarta les bras et se laissa submerger par l'eau que le ciel déversait de plus en plus fortement. Après un instant, Luna regarda Lauri, lui prit la main pour y glisser le pendentif qu'elle tenait toujours et sourit. Elle fila alors dans la direction opposée, laissant son sachet de sucreries sur le banc. En souvenir.

[HJ: Hum désolée de cette fin totalement pourrie et bizarre, mais j'essaie de boucler un peu mes PV =) Si ça va pas, envoies-moi un Mp clindoeil]

_________________
Lulu, admin perfide & insatisfaite, fière chanteuse à la tronçonneuse



Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.

Samuel Beckett
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une douce odeur [PV Lauri]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une douce odeur [PV Lauri]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La douce odeur des bombes
» ~ Une douce odeur d'amitié ~
» La douce odeur de la misère humaine [Deydreus/Krieg] [13/06/1841]
» Elections:INITE et L'odeur des dollars de Petrocaribe
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tempus Tenebris :: Pré-Au-Lard :: Les commerces :: Honeydukes-
Sauter vers: