AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sentimentale (OS; James/Lily)

Aller en bas 
AuteurMessage
Ginny Weasley
Préfet
Préfet
avatar

Nombre de messages : 822
Age : 28
Localisation : Poudlard
Date d'inscription : 09/07/2008

Carte didentité
Age du personnage: 16
Année du personnage: Sixième année

MessageSujet: Sentimentale (OS; James/Lily)   Mer 13 Aoû - 23:57

S'il y a un prix pour manque de jugement
Je crois que j'ai le ticket gagnant
Nul homme ne vaut de souffrir autant
C'est de l'histoire ancienne
Je jette, j'enchaîne !



Je soupirais pour la énième fois alors que je regardais dans le vague par la fenêtre. C’est une froide journée d’hiver mais une belle journée quand même où le soleil est au rendez-vous.

Vous me demanderez ce que je fais là ? Et bien je préfère réfléchir en paix. Car oui la Lily Evans que je suis à l’esprit quelque peu préoccupé.

Et devinez par qui. Je vous le donne en mille ! James Potter évidemment !

Bon d’accord c’est vrai que cette année on peut se parler civilement mais ce n’est pas le grand amour non plus.

Alors pourquoi est-ce que je ne peut me l’enlever de la tête ces derniers temps, c’est assez embêtant que quelqu’un que vous appréciez moyennement vous obsède de cette façon. Ce doit être mes hormones. Car quoi je n’en reste pas moins une jeune fille de dix sept ans qui pense à un jeune homme du même âge et beaucoup d’atouts physique.

Premier bilan : je dois être en manque d’affection.

Mais bon çà ne va pas plus loin, pas plus loin du tout…

Tais-toi saleté de conscience



Qui crois-tu donc tromper
Ton coeur en feu est amoureux.
N'essaie pas de cacher
La passion qu'on lit dans tes yeux !
Pourquoi donc le nier
Il t'a envoûtée,
Il t'a ensorcelée !



Non mais je dois vraiment être fatiguée pour penser ces choses là.


J’ai une question existentielle : pourquoi est-ce que la petite conscience existe, genre Jiminy Criquet dans Pinocchio ? Elle ne nous facilite vraiment pas la vie celle là.

De toute façon je suis beaucoup trop fleur bleue ces derniers temps … Moi qui ne supportais pas çà.




C'est trop banal d'être sentimentale ...



Non mais c’est vrai. Je reste là à rêvasser. Et le pire c’est que je le sais mais je ne peux m’en empêcher.

Et à chaque fois je me remets à penser à lui. C’est dingue.

Bon Lily Evans tu te réveilles et tu bouges ! Tu ne dois plus y penser !



J'avais pourtant appris la leçon,
Mon coeur connaissait la chanson.
Mais tout vacille,
Accroche-toi, ma fille !
T'as l' coeur trop fragile,
Evite les idylles !




Vaccinée à vie des idylles j’avais dit. J’ai trop souffert la dernière fois : je n’avais pas accepté qu’il me trompe et je trouve çà normal. Et tout çà parce que je ne voulais finir dans son lit même après un mois ensemble. Alors et bien monsieur a été voir ailleurs.

Alors voilà je m’étais dit que plus jamais je ne me ferais avoir. Pas que j’étais amoureuse de celui là mais je l’aimais quand même beaucoup et puis j’ai été blessée dans mon amour propre : comment j’avais pu être avec lui ?

Alors voilà maintenant je trouve plus sage de ne pas retomber amoureuse …



Pourquoi nier, c'est dément
Le tourment de tes sentiments ?
Remballe ton compliment,
Quand tu mens, c'est passionnément !
Tu l'aimes et c'est normal,
La passion t'emballe,



Raaaa il vient de rentrer dans la pièce et je sens que je commence à avoir chaud. Je suis complètement déréglée.

Vite je me tourne vers la fenêtre … Mal calculé, je viens de me cogner le nez !



Et ça fait très très très très mal !


Voilà où ça me mène de tomber amoureuse.

Ah c’est malin çà !Bon je ne saigne pas, pas de catastrophe.

Je me tourne et voilà que nos regards s’accrochent. Non ne me regarde pas comme çà Potter !

Ce n’est pas la peine de toute façon j’ai trop peur donc … non c’est non !



Jamais, jamais je n'oserai ...


En plus j’aurais l’air d’une dingue complète, enfin encore plus que d’habitude si je te demandais de sortir avec moi.

Le monde à l’envers, vous ne trouvez pas ?

Tu dois me trouver bizarre en ce moment. Que veux-tu, je tiens à ta santé et à la mienne. Toi parce que tu risques d’être choqué par mon attitude et moi parce que je ne veux pas finir aux dépressifs anonymes.

Mais je ne peux m’empêcher de penser à toi.


Oserais-je un jour t'avouer comme je ... t'aime ?


Il me regarde bizarrement. Je n’ai pas dit çà tout haut quand même ?

Pitié, pitié…. Et non on dorait bien que oui. Je suis maudite !

Il se rapproche de moi. Bon point : il a oublié le sourire carnassier.

« Tu disais ? »

Je suis folle de toi beau gosse .. Non mais qu’est-ce que je raconte là ! Je déraille ! Trouve une réplique Lily vite !

« Euh … bah euh … je…

- Mais encore ? continua-t-il en souriant »

Mais c’est qu’il se fout de moi ? !

« Si tu te moques de moi ? fis-je en élevant un peu la voix.

- Non, tu es toute mignonne quand tu ne sais pas quoi dire. »

D’ordinaire je lui en aurait collé une. Je dis bien d’ordinaire. Là je ne peut rien dire et je retiens à grand peine un grand sourire illuminer mon visage. Mais je ne peux empêcher un petit sourire timide.

« Tu es plus jolie quand tu souris que quand tu est énervée, me dit-il le visage souriant et sincère »

Et là c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase et mes hormones prennent le dessus sur ma raison.

Tant pis pour notre santé, tant pis pour lui il n’avait qu’à pas être si près ni à e dire des choses comme çà alors que je suis en train de tomber amoureuse - si ce n’est pas déjà fait – et que mes hormones travaillent à plein régime.

Je me jette alors littéralement dans ses bras pour venir coller mes lèvres aux siennes. Elles sont douces.

Mais au bout de quelques secondes j’ai un éclair de lucidité qui accompagne son manque de réaction. Je me recule et je pique un fard. Heureusement qu’à cette heure il n’y a personne.

Je commence à peine à partir qu’il m’attrape la main. Faudrait savoir quand même…

Mais je n’ai pas le temps d’y réfléchir qu’il repose ses lèvres sur les miennes. Ses mains trouvent ma taille et les miennes sa nuque et ses cheveux.

Ce baiser me donne des papillons dans le ventre. Je ne pense à rien si ce n’est au bonheur que je ressens.

Nous nous éloignons et je lui pose mon index sur la bouche pour l’empêcher de parler.

« Si tu me fait souffrir gare à toi, fis-je mi-sérieuse mi-souriante.

- Je t’aime Lily, fut sa seule réponse »


Finalement c'est pas si mal d'être sentimentale.

_________________
Ginette, concilante mais insatisfaite, chante toujours avec sa tronçonneuse et sa Lulu :D




Paul Verlaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Lovegood
Préfet
Préfet
avatar

Nombre de messages : 775
Age : 25
Localisation : Ailleurs certainement
Date d'inscription : 11/07/2008

Carte didentité
Age du personnage: 16 ans
Année du personnage: Sixième année

MessageSujet: Re: Sentimentale (OS; James/Lily)   Jeu 14 Aoû - 0:33

Très bel OS ma Ginette bravo bravo

La Lily que tu nous dépeint est touchante dans sa confusion et ses hormones qui s'emballent.

De plus,la façon dont tu as mêlé la chanson (Vive les références XD) au texte est très bien faite.
Jadore le je me suis cogné le nez mdrr

Voilà touchant et drôle, sentimental quoi * tu sors *

_________________
Lulu, admin perfide & insatisfaite, fière chanteuse à la tronçonneuse



Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.

Samuel Beckett
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sentimentale (OS; James/Lily)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lieux sombres de Godric's Hollow
» Sun's always shining and she needs love.
» L'alcool nous fait parfois dire des bêtises, mais des bêtises en vers [PV James]
» Lily Potter • Chaque jour est une nouvelle aventure.
» (terminé) | Remettre les pendules à l'heure du Préfet En Chef... Lily & James

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tempus Tenebris :: Hors RPG :: Harry Potter dans tous ses états... :: Vos écrits-
Sauter vers: